LES BONNES PRATIQUES POUR ÉVITER LES INCENDIES DOMESTIQUES

LES BONNES PRATIQUES POUR ÉVITER LES INCENDIES DOMESTIQUES

Même si 70% des incendies ont lieu la journée, 70% des incendies meurtriers se déclarent la nuit. 


80% des victimes, bien souvent surprises dans leur sommeil, sont asphyxiées par les fumées avant même que les flammes ne viennent les cerner. 


D’où l’absolue nécessité d’équiper son logement d’un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) qui prévient les occupants en cas d’incendie, grâce au déclenchement d’une sirène. 


Obligatoire depuis le 8 mars 2015, sa fonction n’est malheureusement pas de prévenir les départs de feu. Car cela, seule la prudence de chacun peut y remédier.


Voici un rappel des bonnes pratiques à mettre en œuvre pour se préserver au maximum du risque d’incendie.


ATTENTION AUX MULTIPRISES

Bien choisir ses multiprises : de qualité NF a minima. Les prises parafoudres assurent une sécurité maximale.
  • Ne pas surcharger les multiprises : il faut toujours vérifier la puissance maximum supportée, exprimée en Watts au dos de la prise.
Se méfier des appareils à forte consommation 
  • lampe halogène, réfrigérateur, fer à repasser… 
  • à brancher, idéalement, directement sur une prise murale.

Ne pas brancher une multiprise sur une prise murale abîmée.


Brancher une seule multiprise par prise murale. Pas de branchements de multiprises en cascade, au risque de dépasser la puissance maximale autorisée par l’un des modèles. Attention particulièrement dans le salon : c’est généralement l’endroit où les risques sont les plus importants.

 

Bien dérouler la rallonge sur enrouleur au maximum. Si le câble reste sur enrouleur, la puissance maximale autorisée est moitié inférieure à celle tolérée s’il est entièrement déroulé.

Faire vérifier ses installations électriques par un professionnel tous les 6 ans (pas d’installations bricolées, mises aux normes effectuées...).


Le saviez-vous ?

  • En France, 1 incendie domestique se produit toutes les 2 minutes, soit plus de 250.000 incendies par an
  • Une simple flamme peut se transformer en un incendie immaîtrisable en 4 minutes
  • 25% des incendies domestiques sont dus à une installation électrique défectueuse (première cause)
  • 800 décès, 10 000 blessés par an
  • 2ème cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans
  • 80% des décès dus à l’intoxication par la fumée
  • La température d’une pièce en feu atteint 600°C en 3 minutes

PRÉVENTION : LES BONS COMPORTEMENTS

Faire ramoner sa cheminée au moins 1 fois par an (deux fois par an si présence d’un insert)

Éloignez les produits inflammables (produits ménagers, rideaux, vêtements...) des sources de chaleur (plaques de cuissons, lampes, radiateurs...)

Nettoyer régulièrement les filtres de la hotte, les plaques de cuisson, le four et le grille-pain

Méfiez-vous de l’huile sur le feu laissée sans surveillance

Pas de linge synthétique dans le sèche-linge

Débrancher fer à repasser, fer à lisser et sèche-cheveux lorsqu’ils ne sont pas utilisés

Ne pas fumer au lit, vérifier que les cigarettes sont toutes éteintes dans le cendrier

Ne pas quitter son « chez-soi », ou ne pas aller se coucher, en laissant une bougie allumée

Briquets, allumettes et bougies toujours hors de portée des enfants

Ne pas utiliser d’alcool pour allumer ou raviver un barbecue ou un feu de cheminée

Se munir d’un extincteur ABC

Équiper son logement de détecteurs incendie en nombre suffisant et judicieusement placés


En cas d’incendie, les bonnes réactions

Si un feu se déclare et qu’il n’y a pas encore de fumée, vous pouvez tenter de l’éteindre. En revanche, S’IL Y A DÉJÀ DE LA FUMÉE, ÉVACUEZ LES LIEUX AUSSI VITE QUE POSSIBLE. Toxiques, les fumées mettent les fonctions vitales en péril dès les premières minutes.


SI L’INCENDIE SE DÉCLARE DANS VOTRE DOMICILE

Évacuez sans attendre, n’emportez rien. Fermez la porte de la pièce où le feu s’est déclaré et la porte d’entrée, pour retarder autant que possible la propagation de l’incendie. Ne revenez jamais sur vos pas et appelez les secours, sans paniquer.


SI L’INCENDIE EST EN-DESSOUS DE CHEZ VOUS OU SUR VOTRE PALIER

Ne tentez pas d’évacuer car les fumées ont tendance à monter et vous risqueriez d’être piégé dans la cage d’escalier. Restez chez vous. Fermez les portes, mouillez-les, et calfeutrez-les avec des linges mouillés. Appelez les secours et manifestez-vous à une fenêtre pour qu’ils vous voient. En cas de fumée, allongez-vous au sol et couvrez-vous la bouche et le nez avec un tissu humide.


SI L’INCENDIE SE DÉCLARE AU-DESSUS DE CHEZ VOUS

Assurez-vous que les fumées n’ont pas atteint la cage d’escalier de l’immeuble. Si tel est le cas, sortez rapidement, avec toutes les personnes présentes, par l’issue la plus proche en la touchant préalablement : si la porte est chaude, l’incendie est actif et mieux vaut choisir une autre sortie. Ne jamais laisser une personne seule, même pour aller chercher les secours. Fermez la porte derrière vous pour retarder la propagation. Si vous en avez la possibilité, et surtout le temps, coupez le gaz et l’électricité pour tenter de limiter les conséquences de l’incendie.


LE FEU A PRIS SUR UNE PERSONNE

Elle ne doit surtout pas se mettre à courir dans la panique car le mouvement d’air augmente la propagation. Arrosez la victime avec de l’eau ou enroulez-la dans une couverture. Sans eau ni couverture, faites-la se rouler par terre sur elle-même. Une fois les flammes éteintes, retirez les objets que porte la victime tels que bague, bracelet, montre, chaussures qui pourraient causer des œdèmes. Refroidir immédiatement les brûlures avec de l’eau à 15° pendant 15 minutes. Ne jamais tenter d’enlever des vêtements qui ont collé à la peau. Après le refroidissement des brûlures, maintenez la personne au chaud pour éviter la crise d’hypothermie.


SI L’INCENDIE EST À L’EXTÉRIEUR

Fermez tous les volets, les portes, la trappe de la cheminée, les bouches d’aération. Calfeutrez les bas de portes. Et appelez les secours.


DANS TOUS LES CAS, NE PRENEZ JAMAIS L’ASCENSEUR


Document constat amiable d'incendie à télécharger

0